22 juillet 2015

Magalie – Réflexothérapeute –

Par SelfMadeWomen Dans Les interviews

Magalie – 29 ans – Réflexothérapeute – Paris 11ème

Maison Hälsa Paris

 

Magalie est réflexologue, après avoir travaillé dans la publicité, elle fonde Maison Hälsa Paris en 2014 (Hälsa qui signifie « santé » en Scandinave). À la recherche d’informations sur la réflexologie, je suis arrivée par hasard sur son site www.maisonhalsa.com. J’ai immédiatement été attirée par son univers, différent des autres sites sur le sujet, simple et raffiné, invitant déjà à un moment de douceur. À l’image de Magalie, que j’ai eu le plaisir de rencontrer pour Self Made Women et qui m’a gentiment reçue pour cette interview. Je vous laisse découvrir son parcours et je ne peux que vous inviter à la contacter pour une séance de réflexologie sur Paris !

 

Les étoiles de Mélody Gardot.

Magalie, que faites-vous dans la vie ?

Je suis réflexothérapeute nouvelle génération ! Je m’occupe de la santé des gens en prenant soin de leurs pieds. Je réactualise une technique ancestrale que l’on retrouve depuis des siècles en Chine, en Inde, en Égypte et qui part du principe que tout le corps est cartographié sur les pieds. En agissant par des points de pressions très particuliers on peut agir sur ces zones réflexes. On dénoue les tensions et élimine les toxines, l’objectif est de rétablir l’équilibre énergétique du corps.

Êtes-vous seule ou accompagnée dans cette aventure ?

Je suis toute seule… pour le moment, à l’écoute des opportunités de la vie !

Enfant que rêviez-vous de faire ?

J’ai voulu être institutrice, médecin, avocate. Rien à voir !

Pouvez-vous me parler de votre parcours (études, 1er job…) ?

Je viens du milieu de la pub. A l’origine, j’ai fait une école de commerce et je me suis spécialisée en publicité. Ensuite je suis partie à New York faire un stage dans une galerie de photos. Après un an là-bas je suis revenue à Paris, j’ai travaillé dans des agences de publicité. Spécialiste de la photo, je suis devenue au fil des ans, agent de photographe et enfin j’ai monté Maison Hälsa en septembre dernier.

Au début, une rencontre totalement imprévue avec la réflexologie, dans un institut Guerlain à Paris. Il s’est révélé que c’était une réflexologue professionnelle, diplômée qui s’est occupée de moi ! J’ai tout de suite senti que c’était bien plus qu’un massage, qu’il y avait un savoir particulier que je ne connaissais pas. J’étais dans une période où j’étais stressée et j’ai ressenti immédiatement les bienfaits !

Cela m’a d’abord fasciné, j’ai donc pris contact avec cette personne qui m’avait gentiment laissé sa carte, nous avons échangé et elle m’a expliqué son parcours (elle avait fait une reconversion !). J’ai fait l’école de réflexologie qu’elle m’a recommandé pour y avoir étudié, CREER. Je continuais à travailler en tant qu’agent de photographes la semaine et je m’aérais l’esprit le week-end en faisant de la réflexologie et en réapprenant toute l’anatomie. C’était beaucoup de travail personnel, j’ai adoré cette période !

Au fur et à mesure je me suis dit, que étant à l’aube de mes trente ans, n’ayant pas d’enfant, c’était peut-être le bon moment pour tenter ma reconversion. Je commençais à être bien installée dans mon boulot et si j’attendais encore il serait trop difficile de le quitter. Je crois que ça a été, un choix de vie : à vingt ans j’avais besoin d’apprendre sur moi, aujourd’hui c’est autre chose j’ai envie d’aller à la découverte des autres, du corps, d’autres thématiques, qui jusqu’à présent ne m’interpellaient pas.

Quel a été le déclic pour vous lancer ? Avez-vous été soutenu par votre entourage ?

Cette très belle rencontre à l’institut Guerlain a été le déclic ! J’ai été soutenue par mon mari évidemment ; par mon ancienne boss qui a fait énormément d’études dans le yoga et qui a prouvé une belle ouverture d’esprit ; mes parents aussi…vraiment tout mon entourage !

Quels sont pour vous les avantages d’être à son compte ?

Tellement d’avantages : par exemple la liberté de faire son propre planning !

Et les difficultés ?

Etre seule à décider. Mais c’est aussi sûrement ce qui construit, ce qui fait que vous devenez responsable et devenez un réel entrepreneur, libre de votre vie.

Actuellement qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

A chaque nouveau client/patient c’est toujours une nouvelle personne à appréhender, une nouvelle enquête à faire en quelque sorte. C’est ce qui est intéressant, cette réflexion intellectuelle, hormis le toucher et la technique qu’il y a derrière, chaque cas est différent et il faut vraiment « plonger dans la personne », et pour moi ça c’est vraiment nouveau.

 

Pouvez-vous me décrire une journée type ?

Je me lève tôt, généralement j’aime bien travailler le matin, je suis plus au calme. Ensuite ça dépend de l’heure de mes séances. J’organise mon planning pour faire du sport régulièrement, actuellement je fais du pilates, un peu de yoga et je travaille le cardio en salle. À la rentrée j’adorerai apprendre le Tai-chi ou le Gi gong, travaillant en médecine chinoise je suis très attirée par ces pratiques et cette philosophie. J’ai besoin de ces séances de sport pour récupérer mon énergie à moi et maintenant je prends aussi le temps de déjeuner et de me faire plaisir.

Un moment préféré dans votre journée ?

J’adore le matin quand je me déplace en scooter et que la ville se réveille…

Comment trouvez-vous le bon équilibre entre vie professionnelle, vie personnelle et familiale ?

Le métier que je fais est avant tout une philosophie de vie donc j’ai moins le besoin de faire une pause. J’aime réfléchir à Maison Hälsa Paris, à de nouveaux ateliers à mettre en place, à des nouvelles thématiques… Je réfléchis à une séance, à la façon dont elle s’est passée…

Est-ce que vous déconnectez facilement ? Et comment gérez-vous le stress s’il y en a ?

Je ressens moins le besoin de déconnecter aujourd’hui. J’ai le souci quotidien de porter à bien cette entreprise, d’être légitime dans mon métier car c’est encore récent. Donc oui j’ai une certaine forme de stress mais qui est plutôt moteur.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné ?

Je pense que le meilleur conseil que mes parents m’aient donné, c’est de profiter au maximum du bonheur de la vie et de l’instant présent.

Et celui que vous donneriez ?

« Il faut toujours connaître les limites du possible. Pas pour s’arrêter mais pour tenter l’impossible dans les meilleures conditions » de Romain Gary.

Quels sont vos projets / vos rêves ?

Continuer à développer Maison Hälsa Paris, ça c’est vraiment le travail de tous les jours. À moyen terme j’aimerais m’installer dans un lieu parisien, le concept c’est un chez-soi où je pourrai accueillir les gens comme à la maison ! J’ai besoin aussi d’apprendre, de me perfectionner en Médecine Chinoise, philosophie qui me fascine. Je reprends d’ailleurs des cours à la rentrée.

Et dans 10 ans où vous voyez vous ?

J’adorerais habiter entre Paris et une ville en province (ou à l’étranger), avoir la chance d’avoir une petite maison un peu excentrée, au bord de la mer ou à la montagne.

Auriez-vous pu faire un autre métier ?

Oui puisque j’en ai déjà eu un autre. Il y a tellement de choses à vivre et incroyables à découvrir !

 

Les Confidences

Un livre :

La vie devant soi de Romain Gary.

Une chanson :

Les étoiles de Mélody Gardot (à écouter au début de l’interview ↑).

Un film :

La Grande Bellezza.

Un restaurant :

Broken Arm, 12 rue Perrée Paris 3ème et Abri, 92 rue du faubourg Poissonnière Paris 9ème.

Une devise :

« Bien faire et se tenir en joie » de Spinoza.

Votre dernier fou rire :

Hier soir avec mon mari.

Vos petits bonheurs quotidiens :

Petit-déjeuner sur mon balcon, partir en vélo à mes séances ou à mon sport, lire chez moi, avoir cette chance-là d’enfin pouvoir lire chez moi, l’odeur du café, j’aime retrouver mon mari le soir, d’avoir cette chance-là depuis dix ans, il y a beaucoup de chose qui me font plaisir.

Prochaine destination vacances :

Le brésil.

Et prochaine destination rêvée :

Les grands espaces de l’Argentine et de l’Amérique du sud, le Tibet et le Népal.

Une recette de famille ou un plat inratable que vous voulez bien partager avec nous :

La crème de mangue au lait de coco (la recette à retrouver ici).

 Magalie se déplace à domicile sur Paris et peut vous recevoir au Tigre Yoga Club (16ème) et au Studio Kinétique (2ème).

Maison Hälsa Paris

www.maisonhalsa.com

Crédit photos SelfMadeWomen.

Laisser un commentaire